Icone English English | Icone Français Français
Le Voyageur Galactique






le site du grand ordre de la serviette (GOS)

la boutique du Grand Ordre de la Serviette (GOS)

Nos autres sites :

Le site du Grand Ordre de la Serviette

Cinéma de Rien : le cinéma et la TV britannique

Sites amis :

Webmarketing42 : SEO, SEA, web analytics,...

Lou Alex Sand, conseil en image Paris

> Dirk Gently, les romans

 La Saga Dirk Gently ne compte que deux romans et demi. Mais elle a su imposer son anti-héros comme étant le détective le plus excentrique, le seul à utiliser des méthodes plus que douteuses et à gonfler ses notes de frais avec des dépenses insolites. Seconde saga culte de douglas Adams, elle a su se démarquer complètement de la saga H2G2 et cela même si l’humour anglais et l’absurde sont toujours présents.



> Un Cheval dans la Salle de Bain / Dirk Gently’s Holistic Detective Agency
(publication en 1990 chez Stock, réédition Folio SF en 2003)


Un cheval dans la salle de bain

 De Sherlock Holmes à Philip Marlowe, il existe une longue de détectives privés brillants, astucieux, à qui on ne la fait pas. Malheureusement, Dirk Gently n’en fait pas partie. Plus intéressé par la télékinésie, la physique quantique et les pizza froides que par la chasse minutieuse aux indices, Dirk Gently emploie pour ses enquêtes des méthodes, disons… particulières, avec des résultats, disons… inattendus. Dirk Gently est un détective Holistique. Chargé – sans fierté excessive – de retrouver un chat disparu, Gently va être confronté à un Fantôme ahuri, un voyageur temporel, un secret dévastateur plus ancien que l’humanité et qui menace de le mener à une fin prématurée.. et à un cheval, qui trône nonchalamment dans une salle de bain. En plus le petit chat est mort.

Folio SF – Gallimard – N°124


 Ecrit entre deux tomes de H2G2, cette première aventures mêle sans difficulté le fantastique, l’horreur et la Science-Fiction. On y retrouve tout le génie de l’écriture de Douglas Adams et sa façon de tordre les mots.

 Dés le premier chapitre, le ton est donné. Douglas nous parle d’un Moine Electrique créé dans le but de croire au chose pour les autres. Mais à cause d’une surtension, il c’est mis à croire à tout et à n’importe quoi. Bien sur, ce Moine n’est pas de notre planète. Il est la création d’une race d’extraterrestre qui a en a eu soudain marre de devoir forcément croire à quelque chose.

 Cependant, à la différence des tomes 1 et 2 de H2G2, il y a bien ici une trame scénaristique, une histoire avec un début et une fin. Une révolution pour Douglas Adams, même si certains pourront souligner à juste titre que le scénario de ce premier tome est particulièrement tarabiscoté.

 Cette histoire n’est pas sans rappeler un autre personnage issu de la Science fiction Britannique, le célèbre Doctor Who. Et pour cause, certains éléments proviennent directement d’un scénario écrit pour la série, le fameux épisode « SHADA », qui fut abandonnée en plein tournage en partie à cause d’une grève à la BBC.


> Beau comme un aéroport / The Long Dark Tea-Time of the Soul

(publication en 1990 chez Stock, réédition Folio SF en 2003)


Beau comme un aéroport

 Lorsqu'un comptoir d’embarquement au terminal 2 de l’aéroport de Londres, un si joli petite aéroport pourtant, saute à travers le toit dans une boule de flamme orange, se sont toujours les mêmes qui veulent revendiquer la responsabilité de l’événement. D'abord LIRA, puis l’OLP, puis la Compagnie du Gaz. Même le commissariat à l’Energie atomique s’empresse de publier un communiqué affirmant que la situation est parfaitement maîtrisé, qu’un pareil accident a une chance sur un million de ce produire, qu’il n’y a pratiquement aucune fuite radioactive, que le site même de l’explosion ferait un charmant lieu de pique-nique pour les enfants des écoles, etc., avant d’être obligé de convenir qu’il n’y est pour rien. On ne peut trouver à la catastrophe aucune explication rationnelle : on y voit simplement la main de Dieu. Mais quel Dieu ? se demande Dirk Gently, le détective Holistique. Et pourquoi ? Que ferait donc un Dieu au terminal 2 de l’aéroport de Londres à attendre le vol de 15h37 pour Oslo ?

Folio SF – Gallimard – N°125


 Seconde aventure de notre détective Privé préféré. On y retrouve toujours la marque de Douglas Adams, cependant ce n’est pas le meilleur Dirk Gently, en partie à cause du faite que Dirk Gently apparaît comme personnage secondaire. Le Personnage centrale de cette histoire est Kate Schechter, une journaliste américaine vivant actuellement à Londres à cause de son petit ami qui se trouve maintenant à Oslo, et qui tente désespérément de trouver une pizzeria qui fait la livraison à domicile (oui, à l’époque c’était quasi chose impossible !).

 Ceci dit, on ne reste pas sur notre fin, car ce tome est bourré d’humour Anglais, d’absurdité, et contient entre autre un aigle farouche et des Dieux oubliés et particulièrement allumés. A lire absolument si vous voulez lire « Le Saumon du Doute » (voir plus bas) car, même si les deux histoires ne sont pas reliés, on retrouve certaines personnages de ce roman dans l’autre.

 Il reste cependant une question qui reste sans réponse dans ce roman, c’est « Combien y a-t-il de pierre au Pays de Galles ? ».


> Le Saumon du Doute / The Salmon of Doubt
(in "Fonds de tiroir", Folio SF, 2004)


le saumon du doute

 Troisième tome des aventures du Dirk Gently, il est malheureusement impossible à résumer, en partie du fait qu’il n’est composé que de 11 chapitres et est resté inachevé. Douglas avait commencé à l’écrire en 1994, en avait annoncé plusieurs fois la prochaine publication, mais ne l’avait jamais fini. Il existe même plusieurs versions de l’histoire, l’une faisant partie du cycle H2G2, l’autre étant indépendante et la troisième s’inscrivant dans la saga Dirk Gently. Finalement c’est cette dernière version qui sera retenue pour publication après sa mort en 2001, car c’était la plus complète.

 Cette histoire sortie dans le recueil intitulé en France « Fonds de tiroir » (FOLIO SF – Gallimard – N°169) est accompagné de deux nouvelles s’inscrivant dans la saga H2G2 : l’une sur la jeunesse de Zaphod Beeblebrox et l’autre sur la vie privée de Gengis Khan » (qui datent de 1986 et ont été écrits pour une association caritative) ainsi que plusieurs textes de Douglas Adams (essais, interviews, articles,…).

 Evidemment, la publication du texte inachevé du « Saumon du doute » a crée une polémique chez les fans. MJ Simpson, pendant longtemps fan numéro 1 et biographe de Douglas Adams, a exprimé son mécontentement face à la publication d’un « vague assemblage de brouillons », que Douglas Adams, connu pour son perfectionnisme, n’aurait jamais autorisé.

 Nombre des potentiels lecteurs pourraient en outre penser que lire une histoire incomplète serait très frustrant, sachant que l’histoire s’arrêtera sur quelque chose d’insolite et qu’il n’y aura jamais de suite. Eh bien ils ont raison, cette histoire possède le cliffhanger le plus frustrant de l’histoire des romans policiers, non pas parce que notre cher Dirk se retrouve dans une posture délicate ou en danger, mais parce qu’il s’arrête en plein milieu d’un dialogue assez insolite avec un rhinocéros répondant au doux nom de Desmond. Je vous rassure, cette dernière phrase ne gâche en rien la lecture de ce récit..

 Maintenant, deux choix s’offrent à vous. Soit vous lisez cette aventure incomplète et dans ce cas vous resterez sur un horrible suspense toute votre vie, ou alors vous décidez de ne pas le lire et dans ce cas vous ratez les prémisses de ce qui aurait pu être la meilleure histoire de notre cher détective.