Icone English English | Icone Français Français
Le Voyageur Galactique






Douglas Adams, H2G2 et Dirk Gently (le voyageur galactique) on Facebook

le site du grand ordre de la serviette (GOS)

la boutique du Grand Ordre de la Serviette (GOS)


> H2G2, les problèmes de traduction


les cinq tomes de H2G2 chez Folio SF

Doit-on lire H2G2 en français? C'est une question difficile. La faute à une traduction qui ne respecte pas l'esprit du texte. En 2005, un pas important a été fait avec le retour des noms propres créés par Douglas Adams dans la version française. Cela est-il suffisant? Non.


Le premier tome de H2G2 a été publié en France dès 1980 dans la célèbre collection de SF "Présence du Futur" (Denoël) sous le nom du Guide du Routard Galacitique (titre qui à cause de plaintes répétées des éditions du Guide du Routard, sera changé par Le Routard Galactique puis Le Guide Galactique). Le traducteur Jean Bonnefoy a fait le choix d'un véritable travail d'adaptation à l'humour français (du moins tel que celui-ci était pratiqué dans les années 70 et 80). Il n'a pas hésité à rajouter des jeux de mots, et à donner à l'ensemble un côté plus proche du langage parlé.

Les noms propres créés par Douglas sont remplacés par des noms imaginés par le traducteur : Arthur Dent fait place à Arthur Accroc, Ford Escort remplace Ford Prefect, Zaphod Beeblebrox devient Zappy Bibbicy. Phénomène qui atteint également les noms propres secondaires : Slartibartfast devient Saloprilopette ou encore Magrathea est à présent Megratmoilà. Tous les noms propres - ou presque - sont ainsi remplacés. Certains remplacements peuvent se justifier, mais pas tous, l'humour de Douglas Adams n'étant pas vraiment basé sur les jeux de mots à outrance.

Dans le corps du texte, l'écriture de Douglas Adams est adaptée pour avoir un rendu "plus drôle" : les "fish" deviennent de la "poiscaille", quand on prend un verre "on écluse un godet", on "tourne louftingue", on "fait du foin là-dessus", les personnages et Douglas Adams adorent dire "mon cul!", "foutre pute", "putain", "chié", "branleur", "bonne mère!"... Tout ça est peut-être drôle, mais s'éloigne considérablement de l'original. Douglas Adams est réputé pour son style d'écriture très travaillé, proche du grand écrivain classique de l'humour anglais PG Wodehouse. Avant de prendre la formed de romans, H2G2 était une série radio, et reste un modèle de l'excellence anglaise en la matière. Et oui, j'oserais même dire que H2G2 en VO, c'est subtil.

D'autres problèmes de traduction sont encore plus génants. Par exemple quand le traducteur se permet de traduire dans tout un passage "axe" (hache) par "de longues verges" pour introduire un peu d'humour salace complétement absent de l'original. Ou quand il fait dire à Marvin ""je suis d'une ouverture d'esprit exceptionnelle" à la place de "j'ai un esprit exceptionnellement vaste" (ça n'a pas vraiment le même sens!).

On peut défendre le travail d'adaptation du traducteur, pourtant on peut très bien aimer H2G2 en VO, et rester complétement insensible à H2G2 en VF. Le contraire par contre n'est pas possible. Si on doit faire une comparaison avec des humouristes français, disons que H2G2 devrait sonné comme du Pierre Desproges et non comme du Jean-Marie Bigard.

Fin 2004, j'ai été approché par Disney France pour les aider sur l'adaptation française du film tiré du premier tome. C'est Jean-Marc Pannetier, une sommité en matière de doublage de films, qui s'est occupé de la version française et de la version originale sous titrée. J'ai profité de cette occasion pour approcher Folio SF qui désormais éditait "le guide galactique" ("Présence du Futur" ayant fermé ses portes). Pour le film, nous avions fait le choix de garder les noms originaux, et de rebaptiser l'oeuvre "H2G2", et j'ai donc proposé à Folio SF de remettre les noms originaux à leur place. Proposition qui a été acceptée. C'est alors que j'ai lu pour la première fois le Guide en VF, et que j'ai été horrifié devant le fossé qui le séparait de la VO (et pas seulement pour les noms originaux). Dans l'urgence (pour tenir compte des délais de fabrication), un travail très rapide a été fait pour remettre les noms originaux à leur place (un peu trop rapide - plusieurs coquilles se sont glisées - qui ont été depuis corrigées dans des éditions ultérieures). Certains mots ont également été modifiés rapidement : "poiscaille" est redevenue poisson, la Samar' (allusion au grand magasin parisien La Samaritaine) est redevenue Harrods (après tout le début de H2G2 se déroule bien en Angleterre). De plus, de nombreuses notes du traducteur (NDT) ont été supprimées.


A noter qu'en 2007, j'ai relu rapidement et corrigé bénévolement le premier tome pour les éditions Libellus qui voulaient sortir le livre en version audio. Vous trouverez sur le forum la liste non exhaustive des modifications que je leur ai conseillée. (voir le site de Libellus pour plus d'infos sur le tome 1 de H2G2 en version audio)

l'intégrale de H2G2 en cinq tomes

Enfin, en mars 2010, la collection Lune d'Encre (Denoël) a sorti une intégrale baptisée "H2G2, l'intégrale de la trilogie en cinq volumes" avec une traduction "harmonisée". Qu'est ce ça donne? Bien que cette version soit à ce jour la plus recommandable en langue française, on est encore loin du compte. Je vous invite à lire l'intégralité de ma critique sur mon blog. A l'occasion de la ré-impression du volume pour juin 2011, Gilles Dumay, responsable de la collection, annonçait : "Cette réimpression intégrera quelques corrections par rapport à l'édition originale". Que d'émotion!

Aujourd'hui encore il reste de nombreux problèmes. Le texte auraité mérité une revision en pronfondeur, ce qui n'a jamais été fait, et ne le sera probablement pas avant longtemps. H2G2 reste une oeuvre maltraitée en français, dont je ne pourrais recommander la lecture qu'à ceux qui ne sont pas capables de lire la VO. Et s'ils gardent bien à l'esprit que ce qu'ils lisent n'est pas une traduction fidèle, mais une adaptation fort discutable. Trop de lecteurs français m'ont fait remarqué que H2G2 c'était drôle mais pas très bien écrit!

En 2011, Mathieu Franks, étudiant à l'université de Paris VIII, a fait son mémoire de Master 1 sur la traduction de H2G2 en Français. Je vous invite à lire son article situé dans la partie bonus du site.